Accès membres

Chargement des événements

« Tous les événements

  • Cet événement est terminé

17e Carrefour d’histoire du sport, 24-26 oct. 2016, Lille

24 octobre 2016 - 26 octobre 2016

17e Carrefour d’histoire du sport : « Le Sport et ses pouvoirs (XIXe-XXe siècles) »

 

Université de Lille2, FSSEP

9, rue de l’Université

59790 Ronchin

Présentation du colloque : CHS 2016 – Appel à Communication

Site du colloque

 

Les travaux des historiens et sociologues du sport visent à rendre compte de la complexité des enjeux culturels, sociaux et politiques soulevés par les sports et les éducations physiques. Au cours des dernières décennies, un certain nombre de travaux se sont plus particulièrement intéressés à la question du pouvoir, positionnant le sujet dans l’historiographie du sport. Si les premières réflexions mettent l’accent sur l’étude des rapports de pouvoir(s) générés par le phénomène sportif, de nombreuses pistes de réflexions autour de la définition même de la notion de pouvoir, de sa manifestation et de son exercice dans le domaine sportif restent encore à explorer. En 1987, à l’occasion du colloque Sport et changement social organisé par la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, plusieurs communications abordent par exemple la question du changement à partir de la notion de pouvoir sportif et sur la base d’approches principalement endogènes (R. Bonnes, « Le pouvoir sportif : les logiques d’évolution de 1940 à 1986 » ; P. Chifflet, « Le pouvoir sportif et l’accueil des sportifs » ; J. Dumas, « Institution sportive et jeu de pouvoir »).
En avril 1992, le sport est cette fois analysé à partir de rapports de pouvoir entretenus avec l’État et la société civile (Revue Pouvoirs n°61). Les auteurs mettent en évidence la naissance d’un pouvoir sportif et le développement d’un droit du sport. Mais les
questions de la mise en œuvre ou de l’exercice de ce pouvoir tout comme l’application de ce nouveau droit sportif au cours du XXe siècle n’ont pas été explorées plus avant.
Par ailleurs, s’il conduit à montrer que le sport devient un enjeu de pouvoir pour les nations, ce cadre d’analyse reste encore à exploiter à la lumière des différentes activités sportives, des institutions ou des manifestations sportives des deux derniers siècles. D’ailleurs, les travaux des congrès de Clermont-Ferrand (1992) et Pau (1993) du Comité des travaux historiques et scientifiques abordent implicitement cette question du pouvoir sportif à travers la thématique Éducation et politiques sportives XIXe-XXe siècles, confirmant ainsi l’intérêt d’étudier le phénomène sportif sous l’angle des rapports d’autorité qu’il suscite.
Les études dirigées par Pierre Arnaud (Pierre Arnaud & Alfred Wahl, Sport et relations internationales, 1993 ; Pierre Arnaud & Jacques Riordan, Sport et relations internationales (1900-1914), 1998) vont bien interroger le sport en l’envisageant comme un enjeu de pouvoir. Reste que ces premiers travaux méritent d’être revisités, en investiguant l’ensemble des pratiquants, des groupements, des institutions, des politiques, aussi bien sur un plan local qu’international (P. Arnaud & G. Garrier, Histoire des jeux et des sports, CTHS, 1991).
Un premier éclairage a été apporté dans l’ouvrage Sport et pouvoirs au XX e de Jean-Paul Clément, Jacques Defrance et Christian Pociello (1994). À travers une problématisation de la complexité des mécanismes sociaux et culturels du phénomène sportif, ils interrogent d’une part la manière dont les groupes sociaux investissent certains sports et d’autre part comment s’établissent les relations avec l’État et le pouvoir politique.
À la lumière de l’ensemble des travaux cités, ainsi que de la vitalité de l’objet d’étude du pouvoir dans le sport, de nombreuses pistes de réflexions demandent à être explorées, notamment autour de la définition même de la façon dont le pouvoir s’exerce et se manifeste dans le domaine sportif. D’autres travaux doivent également permettre la compréhension de la mise en œuvre ou de l’exercice de ce pouvoir tout comme l’application du droit sportif au cours du XXe et XXIe siècle. Enfin, l’étude des mécanismes du pouvoir sportif réclame une analyse à la lumière des activités physiques, des éducations physiques, des groupements d’acteurs et des institutions (culturelles, éducatives, politiques, sportives), des manifestations, des politiques et des pratiquants qui le caractérisent, aussi bien sur le plan local, national, qu’international, au cours de ces deux derniers siècles.
Si les Carrefours d’Histoire du Sport traitent implicitement de la question des pouvoirs à partir des thématiques de la ville (Besançon, 1996) du genre (Lyon, 2004), des médias (Grenoble, 2008) ou de l’Olympisme (Rouen, 2012), l’objet d’étude du « pouvoir » n’a jamais constitué l’analyseur central du phénomène sportif.
C’est pourquoi le 17 ème Carrefour d’Histoire du Sport organisé à Lille se propose d’interroger le sport et les éducations physiques à partir de la problématique du « pouvoir ». Il s’agira de réfléchir aux différentes formes générées par et autour du sport, de comprendre comment ce pouvoir a été construit et s’est structuré dans l’espace sportif depuis le XIXe siècle. Cela suppose d’étudier les manières et les conditions par lesquelles le pouvoir s’exerce en particulier au niveau institutionnel, aussi bien en France qu’à l’étranger, selon des niveaux d’échelle différents (local, national, international). Les réflexions viseront également à identifier les acteurs individuels et collectifs qui ont construit et exercé ce pouvoir dans l’espace sportif, en cherchant à mettre en évidence à quels rapports de domination ils ont conduit au cours de ces deux derniers siècles ? Enfin, il sera important d’aborder la notion de pouvoir à partir de l’analyse de contre-pouvoirs, minorités et dissidences qui s’organisent dans et autour du sport.

Détails

Début :
24 octobre 2016
Fin :
26 octobre 2016
Event Categories:
,
Site Web :
http://carrefoursport2016.univ-lille2.fr/

Organisateur

Joris Vincent

Lieu

Université Lille 2
9 rue de l'université, Ronchin, 59790 France
+ Google Map
Site Web :
http://recherche.univ-lille2.fr/fr/annuequipes/sciencesviesante/ea/ea-7369.html